Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

En novembre, prions pour que le langage du cœur et le dialogue priment toujours sur le langage des armes

6 novembre 2018

"Le Pape François invite à mettre en œuvre la paix dans les petites choses et dans les relations sociales et à vivre la paix à partir du cœur. Il insiste aussi sur la construction d’une paix qui inclut les jeunes et les enfants"

INTENTIONS DE PRIERE DU PAPE POUR LE MOIS DE NOVEMBRE

Seigneur Jésus, Prince de la paix,
Dans un monde déchiré par la guerre et par la violence, je me sens souvent perdu et insensible à la réalité de la souffrance de tant de frères et soeurs.
Je te demande de toucher mon cœur, pour que je puisse être un bâtisseur de dialogue et de paix, en commençant par ceux à qui je dois pardonner ou demander pardon.
Envoie, Seigneur ton Esprit, dans le cœur de ceux qui font la guerre, afin qu’ils se sentent poussés au dialogue et qu’ils se rendent compte que la violence ne résout pas les problèmes mais qu’elle cause au contraire encore davantage de souffrances.
Accorde-moi de sentir toujours ta paix et de la transmettre à mes frères.

Prière d’offrande

Père très bon, je sais que tu es toujours avec moi,
Me voici, en ce jour nouveau.
Mets mon cœur, une fois encore,
auprès du Cœur de ton Fils Jésus,
qui s’offre pour moi
et qui vient à moi dans l’Eucharistie.
Que ton Esprit Saint fasse
de moi son ami et apôtre,
disponible à sa mission.
Je mets en tes mains
mes joies et mes espérances,
mes activités et mes souffrances,
tout ce que j'ai et possède,
en communion avec mes frères et sœurs
de ce réseau mondial de prière.
Avec Marie, je t'offre cette journée
pour la mission de l’Eglise
et pour les intentions de prière du Pape de ce mois.

Propositions pour le mois

Des pistes pour réfléchir…

  • Quelles sont les personnes ou les situations qui auraient besoin, dans ton cœur, de réconciliation ? Tu peux offrir le pardon à tes frères et sœurs qui attendent cela de toi par des paroles et des gestes concrets.
  • Tu peux aussi cultiver autour de toi le dialogue, la réconciliation et la compréhension réciproque, face à des situations personnelles de conflits ou de ruptures, et ainsi construire des ponts et favoriser la paix.
  • Et pourquoi ne pas organiser avec ta communauté un temps de prière pour contribuer à ce que les cœurs passent de l’indifférence à la compassion pour les personnes frappées par la guerre, les conflits et la violence du monde ?

 

Rv la semaine prochaine pour visionner la vidéo !

Pour en savoir plus 

<< Go back to list