Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 


 
Document Actions

Découvrir la prière d'oraison

Comment prier avec son coeur ?

« Il est vivant le Dieu devant qui je me tiens » - Elie (1R 17,1-18, 15)

Comment trouver, chaque jour, un moment pour rencontrer Dieu, comment rester près de Dieu tout en ayant une vie active dans le monde ? L’oraison est une réponse à ces questions.

Deux sessions sont proposées :
a) Parcours d’initiation à l’oraison
Dates : Douze rencontres, deux jeudis par mois, de 20h à 22h
12 et 26 octobre, 9 et 23 novembre, 7 et 21 décembre 2017, 4 et 18 janvier, 1 et 15 février,
1 et 22 mars 2018
Lieu : Maison de Rencontres spirituelles de Myans
Contact : Elisabeth Picq / 06 80 60 64 75 / elispicq[nospam]gmail.com

 

b) Soutien dans l’oraison, pour les personnes déjà initiées.
Dates : Neuf rencontres les jeudis de 20h à 22h
5 octobre, 16 novembre, 14 décembre 2017, 11janvier, 8 février, 8 mars, 5 avril, 3 mai,
7 juin 2018
Lieu : Maison de rencontres spirituelles de Myans
Contact : Jean-Michel Escondeur / 06 64 80 72 82 / jmescond[nospam]free.fr

 

 

Témoignage d'une participante à la session 2012-2013

Pourquoi ai-je poussé la porte de l’Ecole d’Oraison diocésaine de Chambéry ? Peut-être parce que le moment était favorable, peut-être aussi ai-je ressenti un besoin de me retirer à l’intérieur de moi-même pour me ressourcer, peut-être encore pour faire cesser le mouvement incessant du « faire » en lâchant tous les multiples encombrements de ma vie.
Finalement cela n’a pas une grande importance de pouvoir identifier le « pourquoi » car toutes ces raisons confondues m’ont décidée à franchir le pas et à m’inscrire. C’est souvent ce premier pas qui peut paraître le plus difficile. Certes, bien sûr, je priais, mais je ne mesurais pas encore vraiment l’importance de ces moments privilégiés. Je manquais d’expérience en la matière et surtout d’un fil conducteur pour guider mes pas et pour répondre à mes interrogations.
J’ai trouvé à l’Ecole d’Oraison un accueil très chaleureux, des personnes compétentes et un enseignement extrêmement complet. Tout cela est nécessaire pour se sentir à l’aise. Et puis il y a les autres participants, les échanges qui sont importants, la liberté que chacun a pour s’exprimer, et cela devient très rapidement agréable entre nous tous. Les rencontres sont très conviviales et il y a une joie à se retrouver.
C’est là le cadre des sessions. Il est important qu’il existe car c’est lui qui crée le support permettant d’assimiler les contenus.
Les documents sont très élaborés et chacun repart avec un grand résumé qui va constituer au fil des enseignements un excellent aide-mémoire. Cependant il y a bien plus que cela … Au fur et à mesure que se déroulent les soirées j’ai pris conscience, progressivement, de la possibilité qui m’était offerte de faire une véritable rencontre, d’instaurer un dialogue, d’apprendre à partager un temps d’intimité avec le Seigneur dans un moment privilégié d’ouverture personnelle. Cela, d’emblée, m’a donné une impression de paix et de gratitude.
Cette expérience de communion me fait entendre l’appel du Seigneur à le louer, à l’aimer et à lui rendre grâce à travers ces rencontres régulières, mais exerce également ma fidélité et ma persévérance à me maintenir dans cette relation et à continuer à l’approfondir.
J’ai découvert aussi que je peux élever mes pensées vers Dieu à tout instant, même lorsque je suis très occupée… Ces petits moments dans la journée sont très précieux. Ils rafraîchissent l’âme et la fortifient.
J’ai parfois été bien loin chercher ce qui était au fond de mon cœur, cette présence intime, « plus intime à moi-même que moi-même », expression chère à saint Augustin. Cette expérience me donne comme une légèreté et un apaisement grâce à une foi qui sans cesse s’approfondit en se renouvelant.

Edith FRANC