Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Rétrospective sur l’envoi en mission des sœurs

11 octobre 2017

Soeurs de Saint Joseph de Chambéry

« Nos sœurs venues d'ailleurs nous rappellentla place du corps dans la prière liturgique »

 

Le 4 octobre dernier, deux jours avant l'anniversaire de notre fondateur et en présence du Conseil International Elargi (ensemble des sœurs de St Joseph de Chambéry en responsabilité dans le monde), toutes nos sœurs venues  du  Brésil, de l'Inde et de Madagascar pour vivre la mission en France ont été officiellement  « envoyées en mission. Les sœurs de France-Belgique ont également été renouvelées dans leur mission d’accueil pour vivre ce même projet. Comment vous raconter ce que nous avons vécu ce 4 octobre, sœurs de différents pays, prêtres, laïcs amis et collaborateurs ?

Dans la belle église du quartier du Biollay à Chambéry, le chœur offrait à nos regards la rencontre de Marie et Elisabeth peintes par Arcabas, encadrée par le thème du Conseil Elargi dont les mots sont devenus très significatifs pour les sœurs de St Joseph : « Oser le mystère de la rencontre … Un chemin de compassion ». Le globe, devant l'autel, symbolisait le monde.

Les prêtres se sont avancés, suivis par le Conseil Général, les provinciales, la supérieure générale des Sœurs de St Joseph d'Aoste et toutes les sœurs venues pour continuer la mission en France. « Nous sommes le Corps du Christ », chantait la chorale de la Ravoire et l'assemblée nombreuse, soutenues par cinq musiciens et la voix d'Yves, bon animateur.

 

  05.jpg        016.jpg  

 

Sur invitation de Sr Sally, supérieure générale, les sœurs missionnaires se sont avancées, une petite lumière dans les mains, appelées par leur provinciale. Après les paroles de bienvenue de Sr Jona, le Père Pierre Viale, délégué par notre évêque, a ouvert la célébration eucharistique. La diversité des langues pour les lectures, la participation de l'assemblée au beau refrain en anglais : « Here I am, Lord : Me voici, Seigneur ! I will go, Lord, if you lead me : J'irai, Seigneur, si Tu me conduis » nous ouvraient sur le monde.

La procession des offrandes par nos sœurs malgaches et les trois novices indiennes, la Prière universelle en 5 langues et avec des symboles, le rite indien de l'Arti avant le Notre Père, ces expériences réellement universelles de notre vie en Eglise, ont touché nos amis laïcs : « Une célébration extraordinaire », « Une célébration merveilleuse », « Nos sœurs venues d'ailleurs nous rappellent la place du corps dans la prière liturgique ».

 

016.jpg        019.jpg

 

Après la communion, ce fut l'envoi pour la mission en France de chaque sœur venue d'ailleurs, chacune appelée par son nom, puis, toutes ensemble bénies par le Conseil Général. Le Magnificat éclate alors. Le prêtre bénit toute l'assemblée. « Christ aujourd'hui nous appelle, Christ aujourd'hui nous envoie ! » La joie se lisait sur les visages.La joie était aussi au rendez-vous à Bellecombette, sous le chapiteau installé dans le pré pour la soirée. Une centaine de sœurs et d'amis laïcs y étaient réunis.

Nous ne pouvons que remercier toutes les sœurs qui ont pris le souci de l'organisation et l'équipe professionnelle qui l'a réalisé concrètement avec beaucoup d'amabilité. Echanges, chants, applaudissements ont jalonné la soirée. Un bon nombre de sœurs du Clos St Joseph ont voulu et ont pu être là pour la célébration et pour le repas.

Nous ne pouvons que ressentir cette expérience d'universalité comme une grâce reçue ! Le Père Viale a conclu la célébration en rendant grâce, parce que, disait-il : « Nous sommes les témoins émerveillés de cette aventure ». Confions-la ensemble à Celui qui appelle et qui envoie.


Sœurs de Saint Joseph de Chambéry


 - Article que vous pourrez retrouver dans la revue diocésaine

Eglise en Savoie, de novembre 2017 -

<< Go back to list