Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Retour de la fête de la vie consacrée en Savoie

9 février 2018

le vendredi 2 février 2018

Le vendredi 2 février 2018, jour de la fête de la vie consacrée, les religieux, religieuses et les personnes consacrées de diverses congrégations et instituts se sont rencontrés à l’église Notre Dame à Chambéry où, avec notre Archevêque Mgr Philippe Ballot, ils ont pu rendre grâces au Seigneur pour cette belle vocation donnée à l'Eglise. 
Après la messe, un apéritif dinatoire - rapide car il fallait rejoindre l’église du Biollay pour continuer la fête ... Un très beau spectacle « Désert fertile », interprétée par Claire Morel et Bruno Durand, a plongé plusieurs de participants dans les souvenir de leur propre appel, un mystère de grâce et un « trésor dans la vase d'argile ».


Voici un témoignage :
« Une soirée lumineuse attendait les personnes jeunes et moins jeunes dans la pénombre de l'église du Biollay... "Désert fertile", titre du spectacle sur les vocations intriguait... Nous voilà plongés dans une soirée intime, père fille, en Australie qui plu est pour fêter la thèse de Mademoiselle Juliette, docteur en science du traitement de l'eau ! Chambre d'hôtel, champagne à l'appui, Juliette, passionnée, parle à plaisir de ses années d'étude depuis l'Amérique centrale jusqu'à Sydney en passant par l'Afrique ... Beaucoup de situations, beaucoup de rencontres plus ou moins curieuses, dépaysantes emmènent le papa Jean Yves et nous avec dans la joie, l'étonnement et l'expectative, jusqu'à une expérience difficile à exprimer ? Le papa est heureux car il songe à une rencontre amoureuse, ce que la maman décédée avait alors pensé, rassurée sur l'avenir de sa fille. Et voilà que Juliette lâche le désir brûlant qui l'habite : devenir religieuse ! Le papa, bien engagé chrétiennement ne comprend pas du tout ce choix. Ce n'est pas un choix dit Juliette, mais une réponse à un appel, comme la source qui jaillit mystérieusement en plein désert et fait naître une oasis, un émerveillement ... Un long dialogue très profond ouvre lentement le cœur du père qui entre dans l'inattendu ... Et chez Juliette, c'est l'épreuve du doute, du questionnement, de l'épreuve : la nuit du cœur divisé qui a perdu le goût de son appel ... Le papa trouve bon alors de lui dévoiler ce qu'il a vécu comme passage difficile dans l'amour de sa femme très aimée ... Sans pression, Juliette comprend alors sa propre histoire et l'écrit à son père ...
Ces deux cheminements sont bouleversants d'émotion, de vérité. Dans le rire ou le silence d'une écoute intense, l'assemblée est touchée par la justesse de cette évocation bien moderne et bien de notre humanité. Les longs applaudissements en témoignent, et quelle joie de nous retrouver dans la profondeur du cœur, à savoir la quête d'un véritable amour... »
(sr Emmanuelle, Modane).

<< Go back to list